Innovation dans le traitement du cancer de la prostate à Saint Michel-Saint Vincent : les ultrasons prometteurs avec Focal One

stmichel_prostate-ultrasons

Voir la vidéo réalisée par France 3 Provence-Alpes/Var

Le Groupe MédiPôle Partenaires dont fait partie la Clinique Saint Michel, vient d’acquérir ce nouvel équipement pour le traitement focal du cancer localisé de la prostate. Ce dispositif permet de traiter uniquement la zone de prostate atteinte par le cancer, préservant ainsi la qualité de vie du patient.

« Le Groupe MédiPôle Partenaires dont fait partie le Clinique Saint Michel vient d’acquérir un nouvel équipement de pointe pour le traitement focal du cancer localisé de la prostate » a annoncé Xavier VAILLANT, le directeur régional PACA chez MédiPôle Partenaires.

Xavier VAILLANT précise : « à Toulon, se trouve le seul établissement de santé au niveau régional à réaliser
cette technique de pointe ».

stmichel_prostate-ultrasons2Le Docteur Stéphane MALLICK, urologue, explique : « Focal One permet de traiter uniquement la zone de prostate atteinte par le cancer, préservant ainsi la qualité de vie du patient. Non invasive, la technique limite les complications inhérentes au traitement du cancer de la prostate: incontinence et impuissance. Piloté par ordinateur, le dispositif médical délivre les ultrasons de haute densité par l’intermédiaire d’une sonde endorectale. La chaleur (100-120°) provoquée par la focalisation des ultrasons détruit le tissu à l’intérieur de la zone ciblée au millimètre près. »

Focal One est la dernière génération de machine issue du projet initié en 1989 à Lyon et faisant collaborer trois partenaires: l’unité INSERM U556, le service d’urologie de l’hôpital Edouard Herriot à Lyon et la société française EDAP TMS pour le développement d’un traitement efficace et non-invasif du cancer localisé de la prostate. Il associe l’imagerie par l’IRM pour localiser les tumeurs, les ultrasons focalisés à haute densité et l’échographie de contraste pour valider le traitement.

Le Dr S. MALLICK en pose les indications :
En première intention pour les patients porteurs d’un cancer localisé (Stades T1, T2) ou en traitement de rattrapage pour les patients présentant une récidive locale d’un cancer de prostate initialement traité par radiothéraphie.

Un projet fédérateur pour Xavier VAILLANT : « L’acquisition d’un appareil mobile vient conforter un des axes majeurs de la stratégie médicale du Groupe MédiPôle, des prises en charge de proximité et s’inscrit parfaitement dans une logique inter-territoriale pour des cliniques avec des dynamiques de développement innovant, fédérer le lien entre différentes équipes d’urologie et valoriser la recherche clinique par la mise en place d’un protocole de suivi des patients avec des indicateurs médico-économiques ». André GOFFIN

Voir la vidéo sur ce lien : https://youtu.be/j8k14FxPHWM

© Presse Agence – André GOFFIN – La lettre économique PACA du 4 octobre 2015 – www.presseagence.fr/